Coutume & tradition : Confrérie des Compagnons du Calisson d'Aix

0
Bénédiction des calissons d'Aix

C’est la plus illustre, celle qui anime la fameuse procession mariale à travers la ville, chaque premier dimanche de septembre. Même la Maire y marque sa présence, patrimoine aixois oblige. 😎

Cette confrérie perpétue une tradition ancestrale, surtout ancrée dans le sud de l’Europe, qu’étaient les confréries religieuses (Pénitents) du 12e siècle. Des associations de laïcs organisant des processions solennelles dans les rues, entièrement déguisés, pour demander les bonnes grâces du Bon Dieu.

Sauf que les cagoules pointues ont été remplacées par des toques. Et pour cause, les confréries actuelles sont quasiment toutes organisées autour d’une tradition gastronomique locale. Forcément à Aix, c’est le calisson !

Procession annuelle de la rentrée

Pour autant la dévotion religieuse y est toujours de mise. Ainsi à Aix, on sort une statue de la vierge, hissée sur un portique, pour coller au calendrier (célébration de la naissance de la Vierge Marie, le 8 septembre). Une longue procession s’organise derrière, menée par la Confrérie du Calisson d’Aix, suivie de tout ce que compte la profession du Calisson de la ville et les thuriféraires de cette gourmandise. La statue est celle de Notre-Dame-de-la-Seds (sed= siège, en latin), nom de la première église construite à Aix dans l’antiquité, encore existante, et dédiée à la Vierge.

Cette procession particulière a vu le jour au 17e siècle pour conjurer le mal face à l’épidémie de peste dans la ville. A cette occasion, on a distribué des calissons bénis, surement par effet d’aubaine (mais probablement pour faire sortir de chez eux les habitants cloitrés), à la place du pain béni. Autre tradition, le slogan liturgique «venez au calisse !» (Venite Ad Calicem) a été ironiquement transformé en «venez au calisson !». C’est resté !

Confrérie des Compagnons

Reconnaissables par leur fameuse écharpe bleue ciel, les membres sont les gardiens du temple. Eux seuls peuvent porter la statue de la vierge jusqu’à l’église Saint-Jean-de-Malte, dont une des cloches porte le nom de « Calissone ».

Comme toutes les confréries, elle a ses codes, sa charte et ses rituels pour en faire partie. Son siège se situe juste derrière l’illustre confiserie de la Maison Bremond, rue d’Italie. Un petit musée du calisson y a même été aménagé pour consacrer l’endroit.

À son initiative, le calisson a reçu le prix de l’académie française du chocolat et de la confiserie en 2019. 👍

Greg - 15 septembre 2023

Instagram
-- MENU --
PÉRIPLE - TRADITION - FOOD - CARTES
Enregistrer un commentaire 0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(OUI) #days=(20)

Acceptes mes COOKIES, ça m'aide !
YES !